Depuis toute petite passionnée de dessin, peinture, d’images, Christine Marie Nobre s’invente des mondes à partir d’un rien. Elle vit son enfance dans l’est de la France puis part vivre un an à Toronto au Canada puis six ans à Münich en Allemagne.
Forte de cette expérience elle revint en France et continue ses recherches artistiques tout en laissant libre court à son imagination. Puis viennent les Beaux Arts de Versailles où la remise en question quotidienne lui apprend à laisser libre court à sa fantaisie et à la matérialiser. Elle commence alors à fabriquer ses « boîtes de lumière » et mises en scène de ses peintures et autres objets d’où elle tire d’autres peintures, des photographies et vidéos (dont elle compose la musique maintenant).
Nul aide d’un ordinateur au départ n’est nécessaire car elle veut ntervenir directement, manipuler et créer tout de ses mains.
La lumière devient son moyen de transport et ouvrent des portes intérieures, infinies, elles sont le passage du réel vers l’imaginaire.Ses images oniriques et abstraites nous invitent à pénétrer dans le monde caché de l’artiste. Gouffres et cavités de lumière et couleurs sans limite réelle nous proposent d’y entrer.L’abstraction de ses réalisations multiples conduit à de nombreuses
interprétations et emmène aux antipodes de l’espace et du temps…

When she was a child, Christine Marie Nobre used to draw, paint and created her own worlds with nearly nothing. She spent her chilhood in the east of France and then left for Canada, Toronto one year and then six years for Germany, Munich. She came back to France with a better experience and continued her artistic researches and imaginative creations. She joined the Fine Arts School of Versailles where she learnt to let her imagination take over and to create free of mind. She started at this time to build up her « light boxes » and sceneries from her paintings and other objects and conceived new paintings, photographies and videos (with the music also composed by herself now) out of it. No need to use a computer at the start because the artist wants to interfere directly, manipulate and create everything with her hands. She uses light as conveyance and opens inside and unlimited doors, from reality to imagination. Her dreamlike and abstract pictures invite us to enter the hidden artist’s world. No limit, chasms and cavities of light and colours invite us to come in. All her abstract works bring to free interpretation and carry us away far in space and time…